Résultats septembre 19th, 2019

Dragon Ball FighterZ au Thunderstruck 2019 : L'avènement d'un nouveau champion

Alors que le Dragon Ball FighterZ World Tour 2019 a connu des compétitions intenses tout autour du monde, un nom plane toujours au-dessus du reste de la mêlée : celui de Goichi « Go1 » Kishida, qui a déjà remporté un total de cinq tournois à l’heure où nous écrivons ces lignes. Cependant, il n’est pas le seul tueur parmi les compétiteurs puisqu’un autre guerrier s’est élevé au-dessus des autres lors du plus gros tournoi de jeux de combat du Mexique. C’est désormais le seul autre concurrent à avoir remporté un événement lors du Tour 2019, mis à part Shoji « Fenritti » Sho.

Même si Go1 est actuellement sur l’une des séries de victoires les plus dingues de l’histoire des jeux de combat, il n’est pas le premier joueur pro à enchaîner une impressionnante série de victoires pendant le DBFZ World Tour. Ryota « Kazunoko » Inoue avait choqué les fans comme ses concurrents en sécurisant quatre des sept Dragon Balls lors du Tour 2018. Ses victoires avaient entraîné un amendement de dernière minute sur l’épreuve de qualification de la dernière chance du Tour, pour la diviser en quatre tournois séparés à élimination directe, afin de déterminer quels seraient les joueurs qualifiés restants.

L’écrasante saison de Go1

Cependant, le règne de Kazunoko ne serait pas une tendance unique : à la place, un nouveau roi de Dragon Ball FighterZ s’est élevé et il fait tomber les têtes à chaque tournoi. Ayant remporté le CEO, le VSFighting, le Celtic Throwdown et même l’édition 2019 de l’Evolution Championship Series, Go1 s’était déjà adjugé un impressionnant palmarès de quatre titres avant même le début de l’automne et il était loin d’en avoir terminé.

l’EVO 2019 vit l’ajout de deux nouveaux personnages et d’une floppée de nouveaux événements dans le calendrier du Tour, dont le Penang Esports Festival qui s’est déroulé en Malaisie début septembre. Sortant tout juste d’une victoire au Celtic Throwdown en Irlande, l’étape du World Tour à Penang fut l’occasion pour Go1 de s’octroyer un autre Tenkaichi Event, un événement qui récompense les joueurs par des points en fonction de leur classement au tournoi. Même si les Saga Events, tout comme les Tenkaichi Events, distribuent des points aux concurrents, les Saga Events octroient aux vainqueurs un billet automatique pour les Finales DBFZ en France. Et même si Go1 a déjà sécurisé son ticket grâce à sa victoire à l’EVO, il menait toujours le classement aux points avec un impressionnant total de 1 150 pts.

Combats explosifs à Penang

Le Penang Esports Festival vit s’affronter certains des meilleurs joueurs de Dragon Ball FighterZ avec des noms comme Kei « BNBBN » Komada, Tachikawa Toru, ou Maddo qui s’était incliné en finale du Melbourne Esports Open contre Fenritti le mois dernier. Cependant, les événements allaient prendre une tournure intéressante lors du Tenkaichi Event de Penang un mois plus tard : Kazunoko, qui avait multiplié les places en Top 8 au cours de la saison, se retrouvait du côté des perdants lors des Grandes finales contre Go1 en personne. Cela marquait d’ailleurs la première apparition en Grandes finales de Kazunoko dans le World Tour 2019.

Ce développement marquait un combat important entre deux des compétiteurs les plus décorés de DBFZ puisque Kazunoko se présentait en champion du World Tour 2018 et que Go1 avait remporté la majorité des événements de la saison 2019. Même si Go1 avait canalisé sa forme de Super Saiyen pendant presque tous les tournois disputés cette année, il semblait que Kazunoko était prêt à réinitialiser le tableau en accrochant deux victoires d’affilée dans un élan victorieux époustouflant. Cependant, Go1 n’était pas disposé à abdiquer sa série de victoires et renversait la vapeur pour égaliser à deux partout et emmener les concurrents vers un combat final qui allait scotcher les fans à leurs sièges. 

Les performances de Kazunoko pendant ce combat décisif semblaient capables de pouvoir mettre fin au règne de terreur de Go1, mais alors qu’il avait pris de l’avance en terrassant le Son Goku Super Saiyen de Go1, celui-ci avait répondu à l’affront en éliminant successivement les deux derniers personnages de Kazunoko et il finissait par éliminer son adversaire en terrassant son Son Goku GT avec un changement de côté magnifiquement minuté. 

De l’Orient aux Amériques

Ainsi, Go1 ajoutait un nouveau joyau à sa couronne de victoires et sécurisait cinq des six tournois du Tour 2019. Cependant, un nouvel événement ajouté au circuit verrait l’avènement d’un champion différent en dehors des féroces rivalités attachées à Go1. 

Le Thunderstruck 2019 était le cinquième Tenkaichi Event de la saison 2019 et de nombreux talents venus d’occident étaient inscrits. Avec des noms tels que Stephen « Lord Knight » Barthelemy, Christopher « Chris G » Gonzales et l’estimé Eduardo « HookGangGod » Deno parmi les concurrents, la compétition se révéla sans surprise un véritable bain de sang qui allait donner à certains des meilleurs guerriers du continent américain l’occasion de briller dans le sillage des victoires écrasantes de Go1.

Affrontement entre Super Saiyens au Mexique

Se tenant à Monterrey au Mexique, le Thunderstruck représente l’un des plus gros tournois de jeu de combat du pays et fut le théâtre d’une performance à couper le souffle de Jon « dekillsage » Coello, venu de New York. Nom majeur de la scène Dragon Ball FighterZ, dekillsage a déjà fait de belles performances cette saison en manquant de peu un classement en Top 8 lors de l’Evolution Championship Series qu’il a terminé à la 9e place. Cette position réaffirmait d’ailleurs son talent si l’on prend en considération le côté toujours imprévisible de la compétition à l’EVO.

Malgré un mois de pause, dekillsage était venu pour montrer que l’EVO ne serait pas sa dernière grande performance. Il parvenait à rester dans le tableau des vainqueurs pendant tout le tournoi alors qu’il affrontait de grands noms de la scène DFBZ, notamment Chris G. C’était d’ailleurs dekillsage qui terrassait Chris G en quart de finale du Top 16 du tableau des vainqueurs, mais ce ne serait pas leur dernier affrontement.

Malgré un mois de pause, dekillsage était venu pour montrer que l’EVO ne serait pas sa dernière grande performance. Il parvenait à rester dans le tableau des vainqueurs pendant tout le tournoi alors qu’il affrontait de grands noms de la scène DFBZ, notamment Chris G. C’était d’ailleurs dekillsage qui terrassait Chris G en quart de finale du Top 16 du tableau des vainqueurs, mais ce ne serait pas leur dernier affrontement.

Explosions de joie et points de championnat

Ce n’était pas le seul moment d’emballement du Thunderstruck et de loin. Le joueur et commentateur « Kuba » offrit quelques moments hilarants dans le tableau du Top 8, en provoquant verbalement son adversaire, Vineeth « ApologyMan » Meka dans la demi-finale des vainqueurs après avoir gagné un combat. Ses provocations firent d’ailleurs de l’effet puisqu’il parvint à battre ApologyMan sans perdre un seul personnage lors du dernier combat, avant d’offrir aux spectateurs une explosion de joie « popoff » pour célébrer sa victoire.

Malgré cette victoire, dekillsage s’imposait ensuite 3-0 face à Kuba dans la finale des gagnants et sécurisait sa place pour les Grandes finales contre Chris G, le guerrier qu’il avait vaincu auparavant juste avant le Top 8. Cette fois cependant, c’était Chris G qui était sur une bonne lancée après être revenu du tableau des perdants pour se qualifier dans les Grandes finales. Chris semblait même sur le point de réinitialiser le tableau en empochant deux victoires consécutives contre dekillsage, mais celui-ci ne comptait pas se laisser faire et réduisait rapidement Chris à son dernier personnage avant de renverser le cours du combat.

Malgré cette victoire, dekillsage s’imposait ensuite 3-0 face à Kuba dans la finale des gagnants et sécurisait sa place pour les Grandes finales contre Chris G, le guerrier qu’il avait vaincu auparavant juste avant le Top 8. Cette fois cependant, c’était Chris G qui était sur une bonne lancée après être revenu du tableau des perdants pour se qualifier dans les Grandes finales. Chris semblait même sur le point de réinitialiser le tableau en empochant deux victoires consécutives contre dekillsage, mais celui-ci ne comptait pas se laisser faire et réduisait rapidement Chris à son dernier personnage avant de renverser le cours du combat.

Dans le prochain épisode de Dragon Ball FighterZ…

Maintenant que le Thunderstruck et le Penang Esports Festival sont derrière nous, les fans de Dragon Ball FighterZ ont les yeux tournés vers les nouveaux événements à venir alors que la saison continue. REV Major sera la dernière étape d’un mois de septembre bourré d’action pour le World Tour et se tiendra à Manille, capitale des Philippines pour apporter encore plus de combats intenses en Asie du sud-est. deskillsage et Fenritti ayant remporté les deux seuls tournois qui n’ont pas été gagnés par Go1, il est impossible de dire qui sortira vainqueur du prochain événement : Seul le temps nous le dira alors qu’il ne reste plus que deux petites semaines pour s’entraîner avant la prochaine compétition majeure !